• Créé avec Web Acappella ™ version gratuite •Cliquez ici pour en savoir plus
 
texte extrait du site de l'UFOF : http://www.osteofrance.fr/
L’ostéopathie : un traitement des troubles de la grossesse Lors de la grossesse, il est fréquent qu’apparaissent des troubles fonctionnels : - mécaniques : douleurs coccygiennes, vertébrales ou sciatiques. - digestifs : nausées, vomissements, remontées acides, digestions difficiles. - uro-gynécologiques : infections urinaires, mycoses, sensations de pesanteur. - obstétricaux : contractions ou spasmes utérins. Toutes ces dysfonctions peuvent être améliorées par des séances d’ostéopathie régulières au cours de la grossesse. L’ostéopathie : pour le confort de la grossesse Le suivi ostéopathique apporte à la future maman et à son bébé un bien être certain pour une grossesse harmonieuse : - la gestion du stress - la relation mère-enfant - l'amélioration des fonctions respiratoires - l'amélioration des troubles circulatoires. L’ostéopathie permet une meilleure adaptation de l’organisme aux changements de contrainte tissulaire et aux pressions abdominales liés à la grossesse. L’ostéopathie : pour préparer à la naissance Toute séquelle de traumatisme du bassin est susceptible de perturber le bon déroulement de l’accouchement. Par son travail spécifique, l’ostéopathe s’assure de la bonne mobilité du bassin et de l’axe vertébral, notamment dans les cas de : - chute ancienne sur le coccyx - fracture du bassin, luxation - accident de voiture - cicatrice d’épisiotomie - ancienne péridurale douloureuse. L’ostéopathie, technique tissulaire manuelle douce, est sans danger pour la maman et le fœtus. Elle ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel. Le travail de l’ostéopathe s’intègre alors à part entière dans le suivi de la grossesse par l’équipe médicale (sage-femme, gynécologue, obstétricien).
Chaque naissance devrait être suivie d’un examen ostéopathique attentif. L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes. Difficile, il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs. Souvent, les nouveaux nés naissent avec la tête un peu déformée, le crâne en obus, un œil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre, le nez un peu écrasé… Les parents s’entendent dire que cela se remettra tout seul… Apparemment oui, mais l’équilibre crânien est rompu et il y a une dysfonction qui relève d’une traitement ostéopathique. Quand consulter ? - quand l’accouchement s’est effectué sous péridurale - quand le travail a été trop long (+ de 8 heures) ou trop court (- de 2 heures) - en cas de grossesse gémellaire (jumeaux-jumelles) - quand le cordon s’est enroulé autour du cou - quand il y a eu prématurité (le crâne est plus fragile) - quand on a appuyé sur le ventre de la maman pour faciliter l’expulsion - quand on a utilisé les forceps, la ventouse, mais aussi en cas de césarienne - en cas de souffrance fœtale, de réanimation même légère du bébé. Apprendre à observer son bébé et consulter quand : - il se cambre en arrière quand on le prend ou quand on lui donne la tétée - le bébé est crispé avec les bras ou les mains raides - il sursaute au moindre bruit et montre de petits tremblements - il est atone et a du mal à tenir sa tête - il pleure tout le temps - il dort très peu - il régurgite - il ne digère pas et il est agité après la tétée - il a du mal ou met un temps infini à téter - il use ses cheveux derrière la tête de façon asymétrique - il est tombé de la table à langer (même si les radios du crâne n’ont montré aucune lésion) - il a une mauvaise position des hanches, des pieds - il met toujours un bras en arrière - il tourne toujours la tête du même côté et dort toujours du même côté - il louche de façon permanente - il a des otites et des bronchites à répétition, il a une respiration bruyante. Pour une harmonie retrouvée Un examen très doux des différentes mobilités physiologiques (crâne, sacrum, abdomen…) détectera aisément les dysfonctions mineures à l’origine de tous ces maux. Par une correction manuelle appropriée, toujours en douceur, votre bébé retrouvera toute sa joie de vivre. Les mains expertes et attentives d’un ostéopathe lui permettront de bien démarrer dans la vie.
Ostéopathie et Nourrisson
Grossesse et Nourisson
Ostéopathie et Grossesse
Devise SHADOK
Acceuil Ostéopathie Définition Grossesse Nourisson Enfant Sport Mal de dos Accident de voiture Remboursements Kinésithérapie Endermologie Soins Infirmierstéléphone : 03 21 23 70 20 mail : contact@osteopathe-anzin.fr
C a b i n e t P a r a m é d i c a l
contacts les tarifs les thérapeutes le cabinetLaurent DUFOUR et Camille BOURIEZ